Conditions de versement de la prime

Signature de la DUE sur la prime

Vendredi 2 juillet, la direction a présenté au CSEC ( Comité Economique et Social Central) le document.

Nous vous rapellons que, contrairement à se qui se dit dans les établissements, ce document n’est pas un accord et ne relève que d’une décision de la direction, d’où son titre:

Décision Unilatérale de l’Employeur (DUE)

Force Ouvrière a demandé jusqu’au bout l’octroi de la promesse de Mme Boissard, mais n’a pas pu infléchir la décision de la direction.

La prime de 1500euros sera versée le 6 et donc sur nos comptes vers le 8 juillet.

Nous vous présentons le document en intégralité ci dessous.

Infos du CSE Sud Ouest de Juin

Tract d’info suite à la réunion du CSE EHPAD Sud Ouest de Juin

Vote sur la dévolution des biens du CE au CSE SUD-OUEST

FO réclame les reliquats des biens du CE sud au CSE Sud-ouest. Nous proposons de faire un CE extraordinaire pour clôturer les comptes afin d’avoir tous les éléments avant de nous prononcer.

Dialogue social.

FO dénonce qu’il n’y aucun dialogue social depuis plusieurs mois et qu’il est temps d’y remédier. Suite à la grève du 16 juin au sujet de la prime, nous n’avons eu aucun retour de la part de la direction générale. Pour FO, le versement de la prime PEPA n’est pas équitable puisque seulement les salariés de la zone verte vont la toucher.

Problématique du logiciel Harmonie-K.

Nous restons présents a vos cotés pour vous aider. N’hésitez pas à nous contacter en cas de problème sur vos fiches de paie.

Perte de l’ancienneté avec la prime

FO dénonce que les salariés perdent leur ancienneté suite a l’intégration de celle-ci dans le salaire. Nous allons exiger le retour de cette prime séparée du salaire lors de la négociation du NAO au mois de septembre.

Journée de solidarité

FO demande que cette journée soit offerte aux salariés, en rapport avec la pandémie et la charge de travail liée à celle ci. La direction refuse !

La carte Total

Cette distribution revient à la charge des directeurs des établissements. Si vous rencontrez des problèmes revenez vers nous.

Œuvres Sociales

FO souhaite que le budget des œuvres sociales soit revu car peu de salariés vont avoir droit aux chèques vacances, a priori seulement 250 salariés sur les 4000 que compte notre périmètre.

Contact:

forceouvrierekorian@gmail.com

Blog : http\fo-korian.fr

Isabelle JALLAIS : isabelle.jallais@gmail.comTel 06.70.15.23.09

Annick Rivier :annickrivier5@gmail.comTel 06.86.45.69.74

Lorsque les DSC rencontrent la direction!

Le 29 juin, nos Délégués Syndicaux Centraux ont été reçues par Mme Plou, DRH France

Lundi 29 juin, nous avons été reçues par Mme Nadège Plou, Directrice Ressources Humaines France.

Nous avons profité de ce temps d’échange pour revenir sur différents points :

– Nous avons exprimé nos difficultés, à tous niveau, sur le dialogue social car dans les sites, auprès des Directeurs Régionaux ou auprès de la direction générale, les représentants du personnel, comme les salariés sont régulièrement en difficulté pour faire comprendre les problématiques rencontrées. La direction convient que cela est souvent lié à une personne mais que cela n’a pas lieu d’être.

– le dé confinement dans les établissements : Le directeur doit présenter aux RPX le « plan de déconfinement » prévu dans ta structure. Nous avons fait remonter notre demande de voir les plannings « covid » disparaître pour revenir aux plannings précédents le Covid dès que possible et dès que les cloisonnements des structures vont disparaître.

– nous avons à nouveau signalé les problématiques de règlements de la prévoyance qui met en difficultés les salariés en arrêt maladie. Nous avons encore demandé la mise en place de la subrogation, et avons eu un refus.

Nous avons donc exprimé le ras le bol et nous avons signifié que nous allons envoyer systématiquement les problématiques à la direction générale pour faire avancer les dossiers et montrer l’ampleur de cette problématique.

– Nous avons échangé sur la formation et avons eu l’information que la direction veut favoriser les VAE. Il est nécessaire de passer par la direction du site de travail pour faire la demande. Il est nécessaire de travailler depuis une année seulement pour pouvoir faire la demande.

– Nous avons exprimé notre déception devant le peu de salariés reclassés suite à une inaptitude. Nous avons dit haut et fort que chaque fois que le médecin du travail déclarait une inaptitude, le salarié n’était pas reclassé mais licencié. Nous avons demandé à la direction de voir cette problématique car il est inhumain de voir partir nos collègues qui sont physiquement inapte suite à l’usure liée à la répétition des gestes quotidiens.

– Nous avons exprimé votre colère concernant la prime. Nous avons à nouveau présenté vos réclamations du cumul de la promesse de Mme Boissard à celle de M Véran. Que vaut la parole de Notre Directrice Générale ?

Nous avons obtenu l’indication de la date de signature du document par la direction qui va fixer la date le présence obligatoire pour la prime PEPA. Mme Plou nous a dit que cette signature aura lieu le 30 juin.

Les sommes seront versées le 6 juillet pour être sur nos comptes bancaires entre le 8 et le 9 juillet pour les CDI et les CDD qui travaillent encore chez nous.

Pour ceux qui ont quitté nos sites, ils ne percevront que la prime de l’état et celle ci sera versée fin juillet.

– Nous sommes aussi revenues sur les difficultés de nos représentants du personnel, en tant que RPX ou CSE. Nous avons exprimé nos difficultés avec les réunions par visio-conférence, mais nous n’avons pas de date de reprise des réunions en présentiel car il faut avoir des salles suffisamment grandes pour respecter les distances .

Même si nous n’avons pas eu les réponses que nous souhaitions sur plusieurs points, la direction nous propose de travailler à en améliorer certains.

Elle nous demande de lui faire remonter chaque dysfonctionnement sur :

– la communication dans ton site avec ton directeur ou ta responsable paie.

– les plannings modifiés liés au covid

– les prévoyances non réglées

– les salariés qui risquent d’être déclarés inaptes.

Nous attendons tous vos retours sur tous ces sujets, même si vous nous les avez déjà envoyés mais qu’ils ne sont pas réglés, afin de relancer la direction générale sur vos questionnements et ceux de vos collègues.

article INFO militante

Nouvel article sur la grève chez Korian, vue par les militants

Débrayages, port du brassard en grève, rassemblements devant les établissements ou autour de ronds-points… Lundi 25 mai, les personnels d’un quart des Ehpad du groupe Korian sont passés à l’action, à l’appel de FO et de deux autres organisations syndicales, pour obtenir le versement des primes promises par leur direction et l’État, ainsi qu’une revalorisation de leurs salaires. Entre autres.

https://www.force-ouvriere.fr/ehpad-korian-la-greve-se-deconfine-dans-des-dizaines-d

Article TecHopital

La prime Covid de 1.500 ou 500 euros pour les soignants du privé sera versée « en totalité en juillet » (FHP)

Nous vous proposons un article qui explique ce qui serait dans le décret pour la prime des SSR.

Attention, à lire avec réserve puisque le décret n’est pas paru encore!

https://www.techopital.com/la-prime-covid-de-1.500-ou-500-euros-pour-les-soignants-du-prive-sera-versee-en-totalite-en-juillet-(fhp)-NS_5019.html?fbclid=IwAR1TwUFRprLf2bcklnbvzSaKx0GZH8TBQp-QURQBDr1TtacK8d39U_-8Uws

Les vrais chiffres de la prime, ou comment Korian fait des économies

Combien je vais toucher de prime?

Tu trouveras ci dessous le tract qui dénonce l’arnaque de cette prime et comment Korian éconiomise 15 milliards d’euros sur le dos des salariés!

Le 25 mai, nous étions 80 établissements Korian en grève.

Le 16 juin, c’étaient plus de 135 structures qui étaient en grève devant leurs établissements et dans les manifestations !

Bravo à tous pour votre implication !

Vous trouverez les photos que vous nous avez envoyées sur le blog.

A la suite à ces deux journées de mobilisation, nous avons eu quelques annonces de Korian concernant la prime :

Notre direction annonce 1500 euros pour tous !

Mais ces sommes ne viennent pas toutes des bénéfices de Korian ! Elles sont aussi partiellement ou totalement données par l’état comme vous le voyez ci dessous :

Ces sommes ne seront pas versées à tous car il y a des conditions :

Pour les deux primes,

  • les primes seront versées le 6 juillet aux CDI, CDD, apprentis
  • le montant est proratisé en fonction de la durée de travail (temps plein ou partiel)

l’absence entre le 1er mars et le 30 avril impacte le versement :

  • si moins de 31 jours de présence : pas de versement
  • si moins de 16 jours d’absence : versement entier
  • entre 16 et 30 jours d’absence : demi prime.

Les absences pour maladie, congés, accident travail, maternité ne sont pas comptés comme absence.

Force Ouvrière avait porté cette condition et a été entendue !

Mais il y a aussi des conditions supplémentaires pour la prime PEPA :

  • être toujours sous contrat à la date de signature de la mise en place de la prime.

Mais Korian ne nous dit pas à quelle date  la direction va signer cette décision unilatérale donc nous ne pouvons pas savoir qui va y avoir droit parmi nos CDD. Lesquels seront toujours en poste ?

Force Ouvrière avait demandé l’organisation de négociations mais la direction a refusé de rencontrer les organisations syndicales !

Aujourd’hui, Force Ouvrière a envoyé un courrier à notre direction générale car pour nombre d’entre vous, vous n’êtes pas d’accord avec cette distribution. En effet, lorsque Mme Boissard annonçait le versement d’une prime pour tous les salariés de korian, notre direction avait provisionné les sommes et aujourd’hui c’est une économie de plus de 15 millions d’euros pour Korian, sur le dos des salariés !

Les promesses faites ne sont, encore une fois, pas tenues !

Force Ouvrière exige de notre direction le cumul des engagements de Mme Boissard et la prime COVID.

Nous demandons l’ouverture immédiate de négociations et exigeons :

• De véritables augmentations salariales conventionnelles de 300 € net par mois.

• La prime grand âge de 100€ dans le secteur privé

• Un salarié pour un résident dans les EHPAD

• Majoration des heures supplémentaires à 50 %

• La revalorisation et déroulement de l’ensemble des carrières

• Que tous les personnels soient testés

• Abrogation de la loi Urgence et des ordonnances visant à la destruction du Code du Travail et à porter atteintes aux libertés démocratiques

Vous voulez des réponses, savoir comment vous syndiquer, contactez nous :

  • Isabelle JALLAIS – 06.70.15.23.09
  • Annick RIVIER – 06.86.45.69.74
  • Mail : forceouvrierekorian@gmail.com
  • Blog des salariés Korian : http\\fo-korian.fr
  • Facebook : https://www.facebook.com/fo.korian.16

lettre ouverte à Mme BOissard

Le syndicat Force Ouvrière souhaite vous interpeller suite aux mouvements de grève qui ont eu lieu dans nos établissements.

L’ensemble des salariés, quelques soient leurs métiers ont été présents et ont fait leur maximum pendant cette période difficile. Vous l’avez d’ailleurs reconnu verbalement et dans vos écrits, tout comme tous les français qui répondaient présent le soir à 20h sur leurs balcons. Chacun a œuvré pour mettre en sécurité les résidents et les patients dont nous avions la responsabilité.

Vous avez exprimé lors de votre interview sur BFM TV votre décision de reconnaître pécuniairement cet investissement en annonçant une prime de 1000 euros pour chacun des salariés Korian. Ces sommes provenaient des fonds propres de notre entreprise.

Le 7 mai, Monsieur Véran a, à son tour, annoncé l’octroi d’une prime distribuée par l’état aux salariés du privé. Cette prime serait d’un montant de 500 à 1500 euros pour les cliniques, SSR et de 1000 à 1500 euros pour les EHPAD.

Le 25 mai, Mme Plou informait les salariés (alors en mouvement de grève) que le montant de la prime que Korian distribue sera d’un montant de 1500 euros.

Aujourd’hui, alors que nos établissements sortent d’une deuxième journée de mobilisation et de grève mardi, la colère gronde. Les salariés ont le sentiment d’avoir été dupés !
Tous nous font remonter leurs colères, leurs incompréhensions face à votre positionnement et nous demandent comment vous pouvez renier ainsi votre parole !
Tous ont bien compris que Korian va se rembourser avec les subsides de l’état. Dans le grand est et la région parisienne (40% de nos établissements), les 1500 euros attendus proviendront uniquement du gouvernement. Dans les EHPAD des 60 départements « peu touchés, l’état versant 1000 euros, Korian ne donnera alors que 500 euros de sa poche. Ce ne sont que dans les Cliniques ou SSR des départements « peu touchés » que Korian tiendra sa promesse en donnant 1000 euros en plus du versement de 500 euros promis par Monsieur Véran. Et nous n’avons pas à vous rappeler que Korian n’a que 80 cliniques ou SSR Korian en France représentant moins de 15% de nos effectifs.

Alors, oui, les salariés sont amers. Ils ont l’impression que vous ne les avez pas entendus, que vous ne reconnaissez pas leur investissement et surtout ils ne comprennent pas pourquoi vous leur avez donné de faux espoirs.

Notre Organisation Syndicale soutient les demandes des salariés. Ceux-ci exigent que vous teniez votre parole. Ils ne veulent pas avoir à penser que le groupe fait des économies sur leurs dos. Ils demandent que vous teniez vos promesses, que vous teniez vos engagements.  

Force Ouvrière espère avoir une écoute de votre part et vous rappelle que nos revendications sont :
1000 euros de prime PEPA pour tous les salariés Korian, en plus du versement des primes de l’état. Nous souhaitons que ces sommes soient versées intégralement à tous, quel que soit le métier, le type de contrat et sans conditions de présence.

Nous avons aussi eu des retours concernant la mise en place des NAO en septembre seulement. Ces NAO étaient attendus par les salariés qui sont très mécontents de la mensualisation de la prime 13ème mois que vous avez souhaité mettre en place l’année passée. Ils attendaient beaucoup des négociations ! Alors, reculer celles-ci à la rentrée est un élément de plus dans le mécontentement des salariés de notre groupe.
Nous souhaitons que cet élément reste en mémoire et nous exigeons que les acquis qui pourraient sortir de nos négociations soient mis en place de façon rétroactive, dès le 1er juillet.

Dans l’attente de votre retour

Cordialement

Ouverture des oeuvres sociales

EHPAD Ouest:

Le site Kalidéa est ouvert!

Bonjour à tous,

Le site Kalidéa est ouvert et vous pouvez déjà acheter des places de cinéma etc

Les chèques culture sont aussi en vente….

mais jusqu’au 30 jiuin seulement!

Bonne découverte!

Primes et NAO

Quand aurons nous des réponses?

Bonjour Camarade, Bonjour Collègue,

Nous revenons vers toi pour faire un point sur les nouveautés chez Korian.Et elles ne sont pas réjouissantes!

Concernant la prime promise:

Je te rappelle que Mme Boissard, Directrice Générale Korian a annoncé le 27 avril une prime de 1000 euros pour tous les salariés. Celle Ci a été revue à la hausse à 1500 euros le 25 mai par Mme Plou, Ressources Humaines France.D’un autre côté, M Veran, notre ministre annonçait une prime de 1000 à 1500 euros pour tous les salariés du privé.

Et aujourd’hui, personne n’est capable de nous dire ce que nous allons vraiment toucher???De qui se moque-t-on?

Nous sommes d’accord que pour la prime d’état, il faut attendre le décret d’application, mais Korian a toujours la possibilité de verser une prime comme il l’entend puisque ce sont ses fonds propres. Donc si notre direction nous parle qu’ils attendent un décret, c’est qu’ils veulent nous verser uniquement celle de l’état et ne pas débourser un centime!Il est facile de dire devant les média que korian va verser 1500 euros à ses salariés quand c’est l’état qui paye, donc quand c’est nos impôts!

D’autant plus que nous ne savons toujours pas qui va être bénéficiaire de cette prime: les CDI et les CDD? On nous parle de présence effective donc ceux en arrêt maladie et ceux qui ont pris des congés y auront ils droit?Il est aussi question d’obligation de présence pendant la période. OK mais de quelle période parle-t-on? depuis mars jusqu’au versement en juillet?Tant de questions qui nous empêche d’avoir une vraie vision de qui va toucher quelque chose et combien!
Il y en a marre!

Et pour finir le tableau, nous avons eu des info sur les NAO: négociations annuelles obligatoires.Lors de ces négociations qui ont toujours lieu avant juillet, nous demandons des améliorations en terme de salaires ou de conditions de travail.Pour cette année, la direction vient de nous indiquer que les NAO seraient en septembre/octobre.

Nous voulions revenir sur la mensualisation de la prime 13ème mois pour la dénoncer. Il va falloir attendre encore et encore!

Alors si vous êtes d’accord avec ces façons de faire et ces propositions de la direction, je vous propose de détruire ce mail. 

Maintenant si vous trouvez que la coupe est pleine et que vous voulez montrer votre désaccord, rejoignez la journée de grève du 16 juin prochain!

Partout en France, dans les SSR, les EHPAD, les foyers logements, les HAD, les salariés Korian vont montrer leur ras le bol.Un préavis de grève est déjà annoncé au niveau national.Vous pouvez vous organiser en étant en grève sur toute la journée ou sur quelques heures. Vous pouvez organiser un sitting devant votre établissement, vous rassembler entre plusieurs structures ou encore rejoindre une manifestation organisée dans votre département.Tout est possible, tout est réalisable!

Nous pouvons vous aider à mettre en place votre mouvement, celui de votre structure.Nous sommes disponibles pour répondre à vos questions et vous donner des infos supplémentaires si besoin.

Tu trouveras deux tracts à afficher et diffuser autour de toi.

  • Les DSC Force Ouvrière chez Korian
  • isabelle Jallais: 06 70 15 23 09
  • Annick Rivier: 06 86 45 69 74